Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

“We are in a big mess”

Shulamit Aloni:

Shulamit Aloni a été membre de la Haganah ; elle a combattu pour l’indépendance d’Israël en 1948. Elle revendique son sionisme et son patriotisme. Mais elle est toujours restée une femme libre, profondément imprégnée des valeurs humanistes du judaïsme. Elle a contribué à la création du Ratz, à la gauche du parti travailliste, puis du Meretz. Elle a été ministre de l’Education nationale dans le gouvernement Rabin. Son combat permanent pour la séparation de la religion et de l’Etat l’a finalement contrainte à la démission sous la pression des religieux. Toujours membre du Meretz, elle ne parle pas ici au nom d’un parti. Elle tente de convaincre les juifs de la diaspora, partisans du processus de paix, de la nécessité impérieuse d’apporter leur aide au camp de la paix israélien. C’est lors d’une réunion à Paris avec des membres de la mouvance juive française laïque que le texte cidessous a été enregistré [2].

[1L’intervention a eu lieu en anglais et l’enregistrement n’était pas très bon. On ne trouvera ici que des extraits de l’intervention de Shulamit Aloni, ce qui lui donne parfois un caractère un peu désordonné.

[2L’intervention a eu lieu en anglais et l’enregistrement n’était pas très bon. On ne trouvera ici que des extraits de l’intervention de Shulamit Aloni, ce qui lui donne parfois un caractère un peu désordonné.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 37 : Israël-Palestine : La violence ou le droit, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-2.htm