Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Réformes, libéralisation, privatisation en Algérie : point de vue d’un outsider en 1988-1994

Wladimir Andreff: Professeur émérite à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, expert international auprès du gouvernement de l’Algérie (1994), expert ONUDI auprès de l’ISGP (1986) et expert UNESCO auprès de l’INPS (1987).

Bien qu’il soit délicat pour un expert étranger (outsider) d’en juger, l’ardeur réformatrice a pris son élan en Algérie avant même les événements de 1988, lorsqu’il fallut faire face à la crise de l’économie provoquée par la baisse du prix des hydrocarbures de 1985-86. En me référant à mon expérience, la diversification des exportations algériennes au-delà des hydrocarbures, thème récurrent, et la mise à jour des savoirs sur les économies centralement planifiées et leurs réformes diffusés aux futurs cadres algériens, économistes et statisticiens, thème avant-coureur de réformes en Algérie même, étaient dès 1986-87 des domaines d’interrogation sur lesquels les autorités algériennes sollicitaient des avis internationaux.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 71 : Souveraineté économique et réformes en Algérie, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-2.htm