Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Prégnance de l’essentialisme dans les discours publics autour de l’islam dans la France postcoloniale

Philippe Corcuff: Maître de conférences de science politique à Sciences Po Lyon. Membre du CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux, Université Paris Descartes-CNRS).

Dans nombre de discours publics à l’œuvre dans la France des années 2000-2010, l’islam se présente comme un objet compact, une « essence ». Cette tendance suppose de revenir sur la critique philosophique et sociologique de l’essentialisme. Cet essentialisme est porté par différentes catégories d’acteurs : des acteurs véhiculant des stéréotypes islamophobes, en premier lieu, mais aussi certains critiques de l’islamophobie. Dans cet article, quelques cas sont repérés à titre exploratoire : Caroline Fourest et le « couple » Eric Zemmour/Nadine Morano du côté islamophobe, Emmanuel Todd et les dirigeants des Indigènes de la République du côté de la lutte contre l’islamophobie. Indépendamment des intentions des acteurs, ce processus, au bout du compte impersonnel, participe au contexte d’extrême droitisation idéologique et politique.