À l'IreMMo

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Modèles de gestion de la diversité en Europe et migrations roms : le cas espagnol

Tina Magazzini: Politiste, University of Deusto.
Stefano Piemontese: Autonomous University of Barcelona and Central European University.

Les migrations roms à l’international ont fortement contribué au cours des dernières années à « l’européanisation » de la problématique. Ce furent largement les réponses politiques apportées localement et nationalement à l’arrivée de ressortissants étrangers (néanmoins européens) qui poussa l’Union et les pays membres à adopter un cadre pour « l’intégration des Roms ». Cependant la reconnaissance de ces populations comme minorité transnationale, ou encore la mise en place au niveau européen de politiques redistributives fondées sur la prise en compte d’une ethnicité « rom », se révèlent à la faveur d’un regard sur les pratiques, non- exemptes d’incohérences. L’article propose d’éclairer et d’analyser ces questions à partir de l’étude de la situation espagnole et plus particulièrement de la manière dont les migrants roms (majoritairement originaires de Roumanie) s’inscrivent dans des cadres antérieurs dessinés en faveur des Gitanos, en même temps qu’elles interpellent les structures et dynamiques européennes.