À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Les réfugiés palestiniens depuis 1991 : entre marginalisation et vicissitudes

Sylviane de Wangen: Membre du comité de rédaction de Confluences Méditerranée

Depuis 1991, la situation des réfugiés palestiniens dans les pays arabes du Moyen-Orient n’a cessé de se dégrader. Apatrides pour nombre d’entre eux, sans statut protecteur, leur place dans la société d’accueil, leur perception par la société palestinienne et au niveau international, leur niveau de vie et leurs perspectives personnelles semblent aujourd’hui dans une impasse. Cet article revient sur des événements qui ont jalonné ces 25 dernières années tendant à marginaliser de plus en plus les réfugiés palestiniens au Moyen-Orient et mettant en lumière leur extrême vulnérabilité. Il reprend une réflexion ouverte depuis longtemps par des responsables palestiniens et des chercheurs sur cette question des réfugiés. Après la reconnaissance de l’État de Palestine dans les frontières sur les lignes d’armistice de 1949 par l’assemblée générale de ONU en décembre 2012 et de plusieurs de ses organisations spécialisées dont en premier lieu l’Unesco (dès 2011), des perspectives nouvelles peuvent-elles s’ouvrir pour ces réfugiés ?