À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Lecture : Le mouvement marocain pour les droits de l’Homme, entre consensus national et engagement citoyen

Malika Haddad: Doctorante à l’IEP de Lyon

Proche du mouvement associatif pour les droits de l’Homme au Maroc, Marguerite Rollinde aurait pu se contenter de dénoncer et de répertorier les violations et les atteintes aux droits de l’Homme dont souffrent les Marocains depuis des décennies. Elle aurait pu offrir un pamphlet contre le régime autoritaire de la monarchie. Mais elle a choisi d’interroger la « face d’ombre » de la société marocaine pour livrer une analyse lucide et parfois dénudante. Son livre consiste à analyser le rapport des droits de l’Homme, concept universel, à un terrain spécifique. En analysant le parcours des militants pour les droits de l’Homme, elle restitue une sorte d’épure de l’évolution du mouvement pour les droits de l’Homme à travers la lutte pour le droit des peuples sous le protectorat, puis la défense des prisonniers politiques avec la génération marxiste-léniniste, enfin l’investissement du terrain des droits de l’Homme, dans les deux dernières décennies, d’une génération nouvelle qui n’a connu ni la colonisation ni la répression des années de « plomb ».

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 51 : Régimes politiques et droits humains au Maghreb, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2004-4.htm