À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Le système des autonomies régionales en Italie

Paolo Stella-Richter: professeur de droit de l’urbanisme à l’université de Rome, “La Sapienza”.

Le problème des autonomies, en Italie, est ancien. Les limites naturelles (la mer et le massif alpin) donnent une image géographiquement unitaire qui n’existe plus depuis l’époque de l’Empire romain, sur le plan politique, et qui se concrétise sur ce plan seulement depuis 1861 (il faudra attendre 1870 pour l’annexion de Rome). L’histoire italienne est constituée de dominations qui ont fragmenté le territoire en une myriade d’Etats, dont les limites changeaient continuellement (il suffit de penser aux conflits internes et aux incursions étrangères qui dévastèrent le territoire aux XVIe et XVIIe siècles). A ceci s’ajoute l’influence directe ou indirecte des grands Etats de l’Europe centrale qui considérèrent toujours l’Italie comme un territoire de conquête. L’unité nationale est donc un récente acquisition.
PDF - 61.6 ko

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 36 : Corse : Les enjeux de l’après-Matignon, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-1.htm