À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Le scandale permanent de l’instrumentalisation des identités ethniques et religieuses au Proche-Orient

Georges Corm: Essayiste, professeur de sciences politiques, Université Saint-Joseph de Beyrouth, ancien ministre libanais de l’Économie.

Evoquer la paix au Proche-Orient apparaît aujourd’hui comme une aimable rêverie, détachée de la froide réalité des violences de plus en plus généralisées dans cette malheureuse région du monde au centre de laquelle se trouve la Palestine. Cette région autrefois si paisible, appelée du nom poétique de Levant, faisait l’objet de nombreux voyages et pèlerinages entrepris par des poètes, des hommes de lettres, des hommes politiques en provenance d’Europe. Ils venaient alors se ressourcer dans cet Orient mystique et paisible, terre sainte des trois religions monothéistes. Lord Byron, Chateaubriand, Lamartine et Gérard de Nerval, pour ne citer qu’eux, nous ont ainsi laissé de magnifiques récits de voyage, décrivant ce monde d’une diversité ethnique et religieuse vécue paisiblement à l’ombre des magnifiques vestiges archéologiques laissés par les grandes civilisations disparues. Des milliers de très belles lithographies nous ont gardé le sou- venir de la beauté et de la tranquillité des lieux dans ces contrées autrefois paisibles.