Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Le mouvement islamique entre religion et Etat

Rusen Cakir:

La chute de l’Empire ottoman a pris de court les réformateurs musulmans. Les penseurs islamistes apparus à Constantinople à la fin du XIXème siècle avaient tenté de sortir l’Etat de la crise générale dans laquelle il était enfoncé afin de le rendre de nouveau compétitif avec l’Occident. Leurs débats gravitaient alors autour des concepts fondamentaux de "Constitution, Assemblée Nationale, absolutisme, monarchie constitutionnelle, obéissance, opposition, partis politiques et Califat." “L’importation" d’Occident des concepts fondateurs de la nouvelle République correspondait parfaitement aux attentes des islamistes de la monarchie constitutionnelle ottomane. Cependant, cette nouvelle ère les voit également poussés en dehors du système.
PDF - 87.4 ko
Version PDF