Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Le jeu de la France dans le Golfe : entre continuité et ruptures

Denis Bauchard: Conseiller spécial pour le Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales. Ancien ambassadeur, il a notamment publié un ouvrage intitulé « Le nouveau monde arabe » (André Versaille, 2012).

La France a acquis en quelques décennies une place politique, stratégique et économique majeure dans une zone qui était auparavant largement sous influence américaine et britannique. Mais cette place reste fragile. D’une part les Etats-Unis ne manquent pas d’arguments et de moyens pour préserver leurs intérêts. La « fâcherie » avec l’Arabie saoudite n’a pas modifié de façon significative l’étroitesse des liens, notamment militaires. La concurrence d’autres pays européens – la Grande Bretagne comme l’Allemagne ou l’Italie, très présentes sur ces marchés hautement solvables – est très vive dans les pays du Golfe, qu’il s’agisse des monarchies arabes ou de l’Iran dont le marché va s’ouvrir progressivement. De plus leur politique de diversification a contribué à faire venir d’autres acteurs, notamment du sous-continent indien ou d’extrême-orient, comme l’Inde, la Corée du sud, le Japon et plus encore la Chine.