Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La ligne bleue des Balkans

Jean Pailler, La ligne bleue des Balkans, L’Harmattan, Paris 1996, 384 pages.

Au XIXème siècle, la "Question d’Orient" n’en finit pas d’ensanglanter les Balkans. A partir de 1875 s’ouvre une nouvelle crise qui aboutira à l’indépendance de la Bulgarie et au passage de la Bosnie sous la coupe de la double monarchie austrohongroise. L’Empire ottoman à l’agonie n’en est pas moins encore assez virulent. Il réprime sauvagement les révoltes de Bosnie, d’Herzégovine et de Bulgarie tout en défaisant les armées serbes et monténégrines venues au secours des insurgés. En revanche la Sublime Porte est trop faible pour s’opposer aux Puissances. La Russie finira par envoyer ses troupes dans les provinces bulgares. Quant au Français et aux Anglais, protecteurs des minorités chrétiennes, ils obligent les Turcs à accepter l’installation dans les Balkans d’observateurs occidentaux. Dans ce recueil de documents, attachés militaires, membres de commissions d’armistice, officiers français et anglais, préfigurant les observateurs européens et les casques bleus, témoignent d’un passé qui évoque terriblement le douloureux présent de la Yougoslavie. Cet ouvrage n’est pas une étude historique, mais une présentation par l’auteur, lui-même ancien attaché militaire, des archives de l’époque, documents militaires et diplomatiques issus de différents fonds en France et en Angleterre. Des documents bruts du passé qui permettent une meilleure compréhension de l’actualité.