Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La Paix Maintenant : état des lieux

Gaby Lasky:

Depuis plus de deux décennies, La Paix Maintenant a été l’organisation pacifiste israélienne la plus importante, capable, à certaines occasions, de mobiliser plus de cent mille manifestants contre les excès de la politique de guerre (Liban) et d’occupation des gouvernements de droite. Le concept d’organisation pacifiste nécessite cependant une mise au point : les fondateurs de La Paix Maintenant qui étaient, pour la plupart, des officiers de réserve, n’ont jamais remis en question ni le fond de la politique israélienne, ni sa culture militaire ; contrairement aux organisations plus radicales, ils ont toujours rejeté le concept de solidarité avec les Palestiniens, qu’ils considèrent comme des ennemis, face auxquels Israël mène, fondamentalement, une guerre légitime d’autodéfense. Leur objectif a été et reste de "maintenir le caractère juif et démocratique d’Israël", en menant une politique de compromis avec les Arabes, sans pour autant provoquer le risque d’une cassure au sein de la population israélienne. Depuis l’élection de Yitshak Rabin en 1992, La Paix Maintenant n’a plus organisé de manifestations de masse et a globalement soutenu la politique des divers gouvernements travaillistes. Le récent soulèvement palestinien a surpris la direction et les militants du mouvement, qui semblent avoir quelque difficulté à se réorienter dans le nouveau contexte politique. Jusque récemment secrétaire générale de La Paix Maintenant, Gaby Lasky, avocate de 32 ans et membre du Comité Central de Meretz, fait le point sur le mouvement.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 37 : Israël-Palestine : La violence ou le droit, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-2.htm