Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

La Méditerranée. Berceau de l’avenir

Paul Balta, Claudine Rulleau, La Méditerranée. Berceau de l’avenir,Ed. Milan, Toulouse, 2007, 64 pages, 5,50 €

La Méditerranée est intemporelle. Depuis la haute antiquité, elle est là, présente, omniprésente, incontournable et comme le rappellent les auteurs en guise d’introduction : « Aucune autre région de la planète n’a vu, autour d’un espace aussi restreint, apparaître, s’affirmer ou parfois disparaître autant de peuples et de brillantes civilisations : Egyptiens, Hébreux, Phéniciens, Crétois, Grecs, Romains, Byzantins, Gaulois, Ibères, Berbères, Ostrogoths, Wisigoths, Slaves, Arabes, Turcs, Européens... ». De façon moins poétique, Winston Churchill avait écrit dans ses mémoires que depuis l’Antiquité deux peuples étaient insupportables : les Juifs et les Grecs.

Il est vrai que les Méditerranéens n’en ont fait qu’à leur tête, partant à la découverte du monde : Marco Polo en Chine, Christophe Colomb aux Amériques, suivis par les diasporas grecque, italienne, espagnole, libanaise... Pour les auteurs, « au 21e siècle, confrontés à la mondialisation, les Méditerranéens veulent préserver leurs valeurs et leur patrimoine tout en innovant afin d’édifier ensemble leur avenir : c’est un des objectifs du Partenariat euro-méditerranéen, né à Barcelone en 1995 et relancé en 2005. »

Le plan de cet ouvrage est classique et permet de se faire rapidement une idée précise de la région : les origines géographiques, historiques et religieuses suivies de deux chapitres historiques (de Rome à l’ère industrielle, les 19 et 20e siècles). Les deux derniers chapitres abordent les problématiques de la région : les multiples conflits, la fracture nord-sud, les problèmes de migration, l’environnement, le tourisme, la mondialisation, la coopération, le partenariat « euro-med » pour terminer sur la société civile qui, dès l’Antiquité, s’est organisée pour faire face à l’Etat et aux autorités. Bref, un petit livre à glisser dans sa poche pour les prochaines vacances, histoire de ne pas bronzer idiot.