Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’islam en France

Alain Boyer, L’islam en France, PUF, 1998.

L’islam est devenu, par le nombre de ses fidèles, la deuxième religion en France. Il est de plus en plus présent et visible et revendique toute sa place dans les institutions et dans l’espace public. Pourtant, malgré son implantation dans le paysage religieux et socioculturel français, il subit un décalage entre les proclamations de l’égalité de droit et les faits qui démontrent quotidiennement que sa place n’est pas toujours reconnue. Le culte musulman souffre souvent, en effet, d’une inégalité de fait, dans les conditions mêmes de son exercice, par rapport aux autres cultes. Les musulmans rencontrent des difficultés pour pratiquer leur religion, tandis que l’islam, trop souvent assimilé à l’islamisme, suscite des préjugés et des peurs. Spécialiste d’histoire religieuse contemporaine, qui s’est également occupé des différents cultes en France sur le plan administratif et a suivi les travaux du Conseil de Réflexion sur l’Islam en France (CORIF), Alain Boyer décrit dans cet ouvrage très complet et stimulant les étapes de la constitution récente des communautés musulmanes en France. Il souligne la diversité des populations musulmanes, la variété de leurs communautés et de leurs aspirations. Il montre également qu’une nouvelle génération d’intellectuels et de responsables associatifs musulmans émerge. Elle veut rompre avec les anciennes tentatives de tutelle étrangère, déplore l’absence d’organisation représentative qui empêche la solution des problèmes concrets et veut participer activement aussi bien à l’intégration des musulmans qu’à la rénovation de l’islam. En affirmant tout à la fois sa fidélité à la foi musulmane et son adhésion aux principes de la France laïque et républicaine, cette nouvelle génération contribue positivement aux évolutions endogènes des communautés musulmanes. En ouvrant de nouvelles perspectives théologiques, en affirmant leur identité dans le respect scrupuleux des règles de la République, elle facilite à coup sûr l’intégration de l’islam et l’ouverture de la laïcité française à la présence des musulmans.