Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’intégration du gaz algérien dans le système énergétique espagnol

Aurèlia Mane Estrada: G.A.T.E., Universitat de Barcelona. L’analyse présentée dans cet article s’inscrit dans le cadre du projet de I&D&i “Actores e intereses en las relaciones exteriores de España con el mundo árabe y musulmán » (CSO2008-06232-C03-03/CPOL).

L’évolution de l’économie algérienne, depuis l’indépendance du pays en 1962, est le plus souvent décomposée en quatre phases. La première, qui s’étend de 1965 au milieu des années 1980, est une phase d’expansion et d’enthousiasme liée à la mise en place du modèle de développement algérien ; la deuxième (1986-1990) est une phase brève, qui dure à peine plus de cinq ans, et au cours de laquelle l’épuisement du modèle devient perceptible, modèle assimilé à celui des économies planifiées des pays du « bloc de l’Est ». La troisième phase correspond à une crise profonde du système et à une transition économique « à l’algérienne », et s’est prolongée tout au long des années 1990 jusqu’au début du XXIe siècle. Enfin, la phase actuelle est celle de la globalisation de l’économie algérienne. Comme on peut l’observer dans le tableau 1, à chacune de ces phases correspond une politique énergétique et des conditions différentes d’exploitation du secteur algérien des hydrocarbures.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 71 : Souveraineté économique et réformes en Algérie, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-2.htm