À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’impasse au Proche-Orient vue du Caire

Mohamed Sid-Ahmed: Politologue et journaliste à Al-Ahram, Le Caire.

Le processus de paix au Proche-Orient est à refaire. La nouvelle administration Bush (Junior) annonce qu’elle ne tiendra pas compte des avancées réalisées par Bill Clinton au long des huit années de son administration, et qui d’ailleurs se soldaient par un échec. Le nouveau président américain veut reprendre contact avec la région - cette fois prise dans son ensemble en tant que "Moyen-Orient" - là où Bush le père l’avait quittée, en se concentrant sur l’Iraq et en partant de l’hypothèse que l’invasion du Koweït par Saddam Hussein faisait de lui, aux yeux des régimes pétroliers de la péninsule arabique, un ennemi plus dangereux qu’Israël - hypothèse qui à l’époque convainquait ces régimes de rallier la conférence de Madrid, point de départ du processus de paix. Or, la donne au Moyen-Orient a considérablement changé au cours de la dernière décennie et ce n’est pas facile de convaincre les régimes arabes aujourd’hui que Saddam Hussein peut être pour eux un ennemi pire qu’Ariel Sharon.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 37 : Israël-Palestine : La violence ou le droit, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-2.htm