Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’exclusion aux racines de la discrimination

Henri Barkey: Professeur de relations internationales à la chaire « Bernard L. and Bertha F. Cohen » à Lehigh University. Membre de 1998 à 2000 du « Policy Planning Staff » au Département d’Etat américain, il est l’auteur avec Graham Fuller de l’ouvrage Turkey’s kurdish question (Rowman and Littlefield, 1998).

Cette courte analyse ne prétend pas à l’exhaustivité. Elle ne prend pas en compte, par exemple, les problèmes politiques, économiques (ghettos, exclusion sociale, etc.) qui accentuent en matière de discriminations ethniques les phénomènes d’exclusion. Elle tente d’aller au-delà (ou en deçà), de s’interroger sur les racines psychologiques présentes en chacun de nous, de ce que Memmi appelait l’hétérophobie et de ce que j’appelle l’exclusion. Exclure, c’est renvoyer, chasser quelqu’un d’un endroit où il avait sa place ; c’est interdire l’accès, repousser, écarter. Exclure, c’est délimiter un territoire dont l’Autre, l’étranger, le différent, sera banni. La prise de conscience de l’universalité du phénomène dans toutes les sociétés, développées ou non, à majorité chrétienne, musulmane, bouddhiste, hindouiste, animiste, juive… nous paraît être l’une des conditions de la lutte contre les exclusions et les discriminations.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 48 : Discriminations ethniques, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2004-1.htm