Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’évolution du système de parenté kabyle

Karima Belkessam: Doctorante à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Observatoire Sociologique du Changement.

Dès la fin des années 1960, l’émigration maghrébine devient une émigration de peuplement ou familiale et « confirme ainsi la règle presque générale de tous les mouvements migratoires » (Sayad, 1991, p. 73). Des enfants vont naître et grandir dans un pays étranger, et vont devoir composer avec deux systèmes culturels différents  : celui de l’intérieur – le domaine privé où règnent les normes de la culture d’origine – et celui de l’extérieur – où la culture dominante est transmise par la scolarisation et les rapports quotidiens avec les Français et les institutions du pays d’accueil. Comment cette acculturation a-t-elle été accueillie et vécue par les populations émigrées, par les enfants ? Ont-ils su adapter leur mode de vie aux exigences françaises ? La famille a-t-elle été un frein ou un accélérateur de l’intégration ?

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 39 : Maghrébins de France Regards sur les dynamiques de l’intégration, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-4.htm