À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’étreinte de l’origine

Marc Breviglieri: GSPM/EHESS et IUT de Paris V.

Comment ne pas être frappé par le lien qui continue à enserrer les enfants d’immigrés maghrébins dans leurs origines ? Ce lien est complexe, jusqu’à un certain point paradoxal. Ils ne feront jamais que passer furtivement dans ce pays, ce lieu d’origine, le temps d’un éphémère été, édifiant un rapport fragile mais toujours intime car s’y recollent les morceaux d’une séparation familiale, s’y soignent parfois les plaies d’un profond déracinement. Nous voudrions ici questionner ce passage, dire, surtout, qu’il s’effectue également par le moyen de la parole. Parole étreinte par l’origine, passant par la plainte, le souvenir, la revendication ou la provocation, parole qui, nous semble-t-il, donne à réfléchir sur une réalité sensible de l’immigration1. A entendre ces jeunes gens, quel espace du monde maghrébin se dessine-t-il ? Où mène cette parole touchée par les origines : vers une grammaire rigide de l’identité, un multiculturalisme, une idéalisation de la mémoire intime des parents ?

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 39 : Maghrébins de France Regards sur les dynamiques de l’intégration, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-4.htm