Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

L’Instance équité et réconciliation : Transition politique, histoire et mémoire

Driss El Yazami:

La mémoire ne cherche à sauver le passé que pour servir au présent et à l’avenir. Faisons en sorte que la mémoire collective serve à la libération et non à l’asservissement des hommes. Jacques Le Goff Installée par le roi Mohammed VI le 7 janvier 2004, l’Instance équité et réconciliation (IER), la commission marocaine pour la vérité, a remis le 30 novembre 2005 son rapport final au souverain. Dorénavant public 2, ce rapport dresse le bilan des travaux de la commission quant aux trois objectifs qui lui étaient assignés : l’établissement de la vérité sur les violations graves des droits de l’Homme intervenues entre 1956 et 1999 et la détermination des responsabilités institutionnelles 3, l’indemnisation et la réhabilitation des victimes et l’élaboration de propositions de réformes susceptibles de garantir la non répétition de telles violations.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 62 : Mémoire et réconciliation sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2007-3.htm