À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Israéliennes et Palestiniennes pour la paix : un éternel recommencement ?

Valérie Pouzol: Agrégée d’histoire, docteure en Histoire contemporaine, chercheuse associée à l’IHTP et co responsable d’un séminaire intitulé Genre et nationalismes dans les conflits contemporains.

Dans l’histoire du conflit israélo-palestinien, les femmes sont régulièrement intervenues pour dire leur opposition à la guerre et faire entendre leurs voix dans le difficile processus de construction de la paix. Elles ont occupé le terrain de la contestation, sans pour autant parvenir à s’imposer lors des négociations officielles internationales. Ces groupes ont mis au point des techniques de résistance non-violente et produit des discours qui donnent de l’oppression une définition large reliant l’oppression nationale à l’oppression sociale, ethnique ou sexuelle. Ces groupes de femmes se sont renouvelés régulièrement et, depuis 2014, le groupe des Women Wage Peace ne cesse de monter en puissance. Par certains aspects, il s’inscrit dans la continuité des luttes de femmes mais en même temps renouvelle singulièrement le répertoire militant. Il parvient à mobiliser des effectifs importants tout en déclenchant de nombreuses critiques.