À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Israël confronté à son passé

Israël confronté à son passé

Sebastien Boussois, Israël confronté à son passé, Essai sur ’influence de la « nouvelle histoire », L’Harmattan, 2008.

Préface de Dominique Vidal et postface de Charles Enderlin

Née à la fin des années 1980, la nouvelle historiographie israélienne est connue pour avoir battu en brèche de nombreux mythes de l’histoire officielle du jeune État hébreu. Au delà d’une relecture critique de la guerre de 1948, ces intellectuels et chercheurs tels que Benny Morris, Ilan Pappé, Tom Segev et Avi Shlaïm, ont su remettre en question certains fondements idéologiques d’Israël.

Sebastien Boussois, journaliste et docteur en histoire, nous invite à découvrir les controverses qui ont agité la société israélienne ces vingt dernières années. Qui sont les nouveaux historiens israéliens ? Leur influence est elle restée confinée dans les cercles de la gauche intellectuelle où ont ils essaimé jusque dans les manuels scolaires, les discours politiques, la presse et les arts ? Qu’est ce que le post-sionisme ?

Autant de questions passionnantes auquel ce livre répond en s’appuyant sur une recherche fouillée et des entretiens avec les acteurs de ce débats.

L’auteur détaille avec pertinence le revirement qui s’est opéré au sein de société israélienne à partir du déclenchement de la seconde Intifada à l’automne 2000. Si certains nouveaux historiens se sont radicalisés à gauche, comme Ilan Pappé, d’autres, à l’image de Benny Moris, reprenait à leur compte le discours nationaliste.

Une lecture utile et bienvenue à l’occasion du soixantième anniversaire de la création de l’Etat d’Israël et de la première guerre israélo-arabe.