À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Appel à contribution

Insécurités agricoles et alimentaires en Méditerranée

sous la direction de Sébastien Abis et mathieu Brun

En termes de ressources, les rives de la Méditerranée portent tous les signes de la rareté et d’une répartition inégale. Pour produire en agriculture, il faut de l’eau et des terres, mais aussi un climat favorable et stable. A cela s’ajoute la nécessité de mettre en œuvre des politiques qui accompagnent la profession et orientent la production pour répondre aux objectifs de sécurité alimentaire. Celle-ci reste un enjeu stratégique dans une région qui est confrontée à des rythmes de croissance démographique soutenus et des évolutions rapides en matière de modes de consommation. En outre, la Méditerranée est l’une des zones du monde les plus exposées aux changements climatiques.

Ces contraintes sont de plus en plus reliées aux turbulences sociopolitiques et aux chocs économiques que la région traverse. Aux insécurités hydriques, foncières ou météorologiques font ainsi écho des instabilités territoriales ou des violences locales, dont la récurrence caractérise malheureusement cet espace méditerranéen. Trop de territoires ruraux restent enclavés et à l’écart du développement. L’absence de croissance inclusive génère des inégalités et des frustrations. Le secteur agricole demeure souvent essentiel à la vie dans ces campagnes où ce sont majoritairement des femmes qui contribuent à la production et à la préservation des ressources naturelles. Il n’empêche que de nombreuses forces sociales contestataires prospèrent sur ces zones en déshérence et que les investissements économiques s’avèrent encore faibles sur l’agro-industrie à même de tirer l’emploi et les revenus à la hausse. Des instabilités sociopolitiques, territorialisées, peuvent ainsi éclore en raison d’un faisceau de facteurs dont les fragilités agricoles, rurales et climatiques font parties. À l’inverse, des événements purement politiques et géopolitiques peuvent avoir un impact, dans l’autre sens, sur la réalité agricole, la sécurité alimentaire et foncière d’un pays.

Ce dossier de la revue Confluence Méditerranée entend proposer des perspectives innovantes sur des faits politiques à partir d’une lecture géopolitique de l’agriculture et de l’alimentation, croisant l’analyse des rapports de pouvoirs, l’usage des ressources naturelles et l’aménagement des territoires. Alors que les complexités agricoles et alimentaires, rurales et urbaines, s’épaississent de plus en plus, nous proposerons dans ce numéro une approche pluridisciplinaire sur les enjeux contemporains et émergents en Méditerranée. Les contributions analyseront les différentes dimensions de la sécurité (humaine, logistique, économique, alimentaire, sanitaire etc.) en Méditerranée à partir d’entrées multiples comme le genre, les ruralités bouleversées, la croissance des villes, les incertitudes climatiques, le rôle des entreprises, les politiques publiques… Plusieurs questions seront abordées dans le dossier : Comment produire et se nourrir dans un environnement en profondes mutations, soumis aux incertitudes politiques, économiques et climatiques ? En quoi les turbulences sociopolitiques portent des racines agricoles, comment modifient-elles le rapport à l’espace et au politique ? Comment les territoires parfois abandonnés, les campagnes désertées, les régions occupées militairement parviennent à produire et se nourrir et quelles conséquences cela génère sur les architectures politiques et collectives ? Quel rôle pour le secteur privé et la coopération internationale afin de promouvoir un développement durable à même de créer de l’économie, de partager des richesses et de protéger l’environnement ? Ce numéro de la revue Confluences Méditerranée traitera également des rivalités méconnues entre grands acteurs de la région, dont les stratégies de puissance et d’influence peuvent parfois s’appuyer sur les questions agricoles et alimentaires.

Proposition de contribution (une page maximum en français ou en anglais) à envoyer avant le 10 avril 2018 à abis@iris-france.org matthieubrun2@gmail.com

Parution prévue pour décembre 2018