Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Féminisme-s islamique-s

Ismahane Chouder: Présidente du Collectif Féministes Pour l’Egalité.

L’interpellation des musulmans sur la place accordée aux femmes est récurrente, en définissant une vision essentialiste de l’islam. D’où l’impérieuse nécessité de sortir des simplismes, des apriorismes et/ou des polarisations idéologiques de tous bords ; cela pour débattre et construire une pensée critique à même de servir les connaissances, lesquelles nourriront un débat, une analyse, une posture à même de penser la complexité du monde social, les enjeux du vivre en commun, et en expérimenter enfin les conditions possibles. Ce positionnement est crucial car, au moins depuis une vingtaine d’années, l’argument féministe est au cœur des justifications d’« une guerre de civilisations » entre un Orient musulman, prétendument chantre de l’asservissement des femmes, et un Occident prétendument chantre de leur libération et voulant définir pour tou-te-s les bonnes manières de se libérer. Or, loin d’être unipolaire et unidimensionnel, le féminisme est une pratique avant d’être un objet en soi. Il ne se réduit pas à une demande d’égalité, il s’attaque à un ensemble d’oppressions, systémiques et structurelles. Le féminisme islamique s’inscrit dans cette dynamique de libération et s’articule aux luttes menées en commun pour faire advenir un monde meilleur.