À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Espagne. L’équilibre entre unité et diversité : les réformes statutaires dans l’état des autonomies

Luis E. Delgado del Rincón: Centre d’Etudes Politiques et Constitutionnelles (Madrid).

La Constitution espagnole de 1978 a rompu avec le modèle d’organisation centraliste et unitaire du régime politique antérieur, le régime franquiste, en établissant un modèle singulier d’organisation territoriale du pouvoir de l’Etat. Il s’agissait d’un système politiquement décentralisé dont le contenu et la portée n’étaient pas définis dans le texte constitutionnel, celui-ci se limitant uniquement à en asseoir les bases pour créer une nouvelle forme d’organisation territoriale que l’on nommera « Etat autonomique » ou « Etat des autonomies ».Un des traits caractéristiques de cette forme d’Etat est la diversité culturelle et de compétences des entités territoriales qui le composent, les Communautés Autonomes, diversité compatible avec l’unité et l’intégration à l’Etat.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 73 : Nations et territoire : quelles institutions ?, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2010-2.htm