Suivez nous!

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

Comment le « Printemps arabe » a-t-il négligé la question palestinienne ?

Barah Mikaïl: Chercheur au FRIDE et Membre du comité de rédaction de Confluences Méditerranée

Le « Printemps arabe » a largement occulté le conflit israélo-palestinien. Mais alors que les possibilités de règlement de ce différend n’ont en rien disparu, un ensemble de facteurs en ont compliqué les logiques et ressorts. L’éclatement de la scène inter-palestinienne est profond, cependant que les Etats arabes continuent à jouer un rôle ambivalent. Sur le plan international, les acteurs capables d’influer positivement sur la scène israélo-palestinienne ne s’en donnent pas les moyens. Par conséquent, le conflit israélo-palestinien continue à connaître un enfoncement abyssal qui semble encore plus éloigner les opportunités de sa résolution.

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, l’intégralité du Numéro 86 Palestine : 20 ans après sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2013-3.htm