À l'iReMMO

Dernier Numéro

design by Studio4u
And Patrick Habis

1896 : la renaissance des Jeux olympiques. Mythe grec ou légende de Coubertin ?

Alexis Krauss: Membre de la Société hellénique d’archives, Athènes.

Aujourd’hui, on ne peut nier le succès considérable de l’entreprise du baron Pierre de Coubertin qui, malgré des critiques souvent justifiées, s’est imposée comme l’événement sportif majeur de la planète, consacrant les nouvelles divinités féminines et masculines. L’envergure mondiale de l’événement en fait aussi nécessairement une extraordinaire entreprise économique, sujet de convoitise et jusque-là réservée aux pays riches. Troublante manifestation du monde moderne, occasion de faire des affaires, voire de promouvoir de bonnes causes, les JO, aux bilans contradictoires, mettent en avant l’égalité des sexes et des races. Cet article est initialement paru dans le n°20, hiver 1996-1997

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, cet article ou l’intégralité du Numéro 50 : Sport et politique, sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2004-3.htm